Comment porter une ceinture de sécurité pendant la grossesse

0
515
ceinture de sécurité pendant la grossese

Des centaines de milliers de personnes ont été sauvées d’accidents mortels et dévastateurs grâce à leur bonne ceinture de sécurité . Les ceintures de sécurité assurent la sécurité du conducteur et des passagers en les maintenant en place avec des sangles serrées, mais comment cela fonctionnerait-il en toute sécurité si vous êtes enceinte ?

Les personnes au deuxième ou au troisième trimestre de la grossesse auront du mal à porter la ceinture de sécurité en raison de leur ventre gonflé, et beaucoup craignent que le fait de mettre une ceinture de sécurité puisse nuire à leur bébé. Heureusement, savoir comment porter correctement une ceinture de sécurité évitera cela.

Bref, oui, c’est normal de porter une ceinture de sécurité pendant la grossesse. Non seulement c’est sécuritaire, mais c’est aussi fortement recommandé, voire obligatoire.

Comment porter correctement une ceinture de sécurité pendant la grossesse

Enceinte ou non, le port de la ceinture de sécurité augmente de façon exponentielle vos chances de survivre à un accident de voiture – à condition que vous la portiez correctement, bien sûr.

Le type de ceinture de sécurité le plus sûr à porter pour les femmes enceintes est une combinaison de ceinture sous-abdominale et épaulière. Le port de ce type de ceinture de sécurité ne suffit cependant pas à garantir votre sécurité. Savoir comment bien boucler sa ceinture de sécurité est ce qui compte.

Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à vous assurer que vous portez correctement votre ceinture de sécurité.

  • Ne portez pas votre ceinture de sécurité sur votre ventre. Assurez-vous plutôt qu’il est bas et bien ajusté sur vos hanches.
  • Assurez-vous que votre ceinture de sécurité touche vos cuisses et vos os de la hanche.
  • Assurez-vous que votre ceinture diagonale passe sur votre poitrine et vos épaules pour vous assurer de ne pas sortir de votre véhicule lors d’une collision.
  • Gardez votre ventre éloigné de l’airbag pour qu’il touche plutôt votre poitrine. Déplacez votre chaise de manière à ce que votre poitrine soit à au moins 10 pouces du tableau de bord ou du volant.

Les ajusteurs de ceinture de sécurité de maternité sont-ils fiables ?

Lorsqu’il s’agit d’assurer la sécurité des passagers, les dispositifs de réglage des ceintures de sécurité de maternité ne sont pas aussi fiables que les ceintures de sécurité standard. Ils pourraient même faire plus de mal que de bien, car les dispositifs de réglage des ceintures de sécurité peuvent modifier le fonctionnement des ceintures de sécurité. Parce qu’ils repositionnent les ceintures de sécurité, elles risquent de ne pas fonctionner aussi efficacement qu’elles le feraient normalement.

Il convient également de mentionner que, contrairement aux ceintures de sécurité ordinaires, les accessoires du marché secondaire tels que les ajusteurs de ceinture de sécurité de maternité ne sont soumis à aucune réglementation gouvernementale. L’assurance qualité n’est jamais garantie, et le fait qu’il n’y ait pas de données de crash test signifie que vous jouerez à chaque fois que vous les utiliserez.

Au lieu de cela, si vous souhaitez donner la priorité à votre sécurité, il est préférable de porter correctement une ceinture de sécurité plutôt que d’investir dans des accessoires de rechange.

Statistiquement parlant, les femmes enceintes ont 4,5 fois plus de chances de survivre à un accident si elles portent correctement leur ceinture sous-abdominale et leur ceinture épaulière. Lorsqu’il s’agit de protéger votre bébé, se protéger soi-même est toujours la meilleure politique.

Comment porter une ceinture de sécurité pendant la grossesse

Savoir bien porter sa ceinture de sécurité ne suffit pas toujours à garantir votre sécurité sur la route. Il y aura toujours d’autres facteurs, comme savoir quoi faire en cas de nausée ou suivre les conseils de votre médecin. Voici quelques conseils à garder à l’esprit pour vous aider à rester en toute sécurité lorsque vous conduisez pendant que vous êtes enceinte.

1. Ne conduisez pas lorsque vous ne vous sentez pas bien

Si vous vous sentez nauséeux, étourdi ou épuisé, ne prenez pas le volant. Si vous ressentez ces symptômes en conduisant, arrêtez-vous et reposez-vous pour éviter d’aggraver les symptômes. Votre santé et votre sécurité doivent toujours être la priorité absolue.

2. Ne faites pas de mouvements brusques

Prendre des virages serrés, franchir des ralentisseurs et conduire à grande vitesse peuvent exercer une pression sur le liquide amniotique qui protège votre bébé. Les secousses et les mouvements brusques peuvent potentiellement nuire à votre enfant en lui infligeant des blessures mineures au cerveau du fœtus.

Des mouvements brusques peuvent entraîner des complications telles qu’une fréquence cardiaque fœtale anormale, des douleurs abdominales et des contractions utérines. Lorsque vous conduisez, essayez de limiter la vitesse de votre véhicule à 28 mph ou moins, si possible.

3. Emportez toujours de la nourriture et des boissons

Si vous êtes enceinte, il est essentiel de rester en bonne santé et hydraté. Assurez-vous d’emporter des collations et des boissons avec vous partout où vous allez. Gardez-en dans votre véhicule, que vous partiez pour un long voyage ou pour un arrêt rapide à l’épicerie.

Parce que vous mangez pour deux, vous aurez faim plus fréquemment. Si vous vous sentez malade ou nauséeux, prendre des collations comme des biscuits et des boissons comme des jus de fruits peut vous aider à vous sentir mieux.

4. Ne désactivez jamais vos airbags

Selon le Centre national de statistiques et d’analyses, les airbags ont sauvé environ 50 000 personnes de ce qui aurait pu être un accident de voiture mortel. Pour cette raison, les airbags sont largement considérés comme l’un des systèmes de sécurité les plus importants que l’on puisse avoir dans un véhicule.

Les femmes enceintes en particulier ne devraient jamais désactiver les airbags de leur véhicule si elles veulent garantir leur sécurité et celle de leur enfant. Même s’ils peuvent sembler dangereux pour votre enfant en raison de la façon dont ils se gonflent, vous courez un plus grand risque de mourir ou de perdre votre enfant en conduisant sans eux.

5. Écoutez toujours votre médecin

Si votre médecin vous conseille de ne pas conduire si vous êtes enceinte, il est préférable de l’écouter, même si cela peut être gênant.

De même, si jamais vous avez un accident, même si vous ne ressentez aucun symptôme ou ne subissez aucune blessure manifeste, consultez immédiatement votre médecin. Vous ne pourrez peut-être pas savoir si quelque chose ne va pas, mais un professionnel le pourra.

Un conseil supplémentaire serait de répertorier votre OB-GYN comme contact d’urgence dans votre véhicule au cas où quelque chose vous arriverait sur la route. Que vous soyez victime d’un accident ou d’une rupture d’eau, il est important de les avoir à disposition en numérotation abrégée afin que vous puissiez les contacter facilement.

6. Évitez de conduire en fin de grossesse

Aux derniers stades de la grossesse, votre ventre gonfle au point qu’il peut devenir difficile de conduire. Vous aurez du mal à tourner confortablement, vous aurez peut-être plus de mal à atteindre les pédales et votre bosse pourrait appuyer contre le volant.

Malheureusement, la grossesse entraîne de nombreux inconvénients et il est plus judicieux de s’abstenir de conduire plutôt que de se forcer. Au lieu de cela, vous pouvez demander à un ami ou à un proche de vous conduire là où vous devez aller.

Il n’y a aucun mal à faire des promenades avec d’autres personnes, et ce sera beaucoup plus facile pour vous et le bébé si vous laissez cette responsabilité à quelqu’un d’autre. Vous pouvez même utiliser les services de taxi et les transports en commun (à condition de pouvoir vous asseoir) pour vous épargner la conduite.

Toute information fournie sur ce site Web est à titre informatif uniquement et ne vise pas à remplacer la consultation d’un mécanicien professionnel. L’exactitude et l’actualité des informations peuvent changer à compter de la date de publication.

Lisez Aussi : 9 symptômes d’un capteur MAP défectueux et coût de remplacement