8 symptômes d’une fuite du collecteur d’admission (et coût de remplacement en 2023)

0
627
CarTreatments.com

Les composants d’un moteur ont des joints qui sont placés entre eux avant d’être assemblés. Ces joints agissent comme un joint entre les composants afin qu’ils puissent faire leur travail correctement. Vous constaterez que les joints sont généralement fabriqués à partir de métal, de caoutchouc, de papier ou des trois combinés.

De tous les joints du moteur, le joint du collecteur d’admission est l’un des plus importants. Si ce joint particulier commençait à fuir, cela causerait des problèmes à votre véhicule en perturbant l’équilibre délicat de l’air et du carburant, entraînant une diminution de la puissance, de l’accélération et de l’économie de carburant.

Lorsqu’une fuite se produit, vous voudrez reconnaître les symptômes dès le début afin de pouvoir résoudre le problème avant qu’il n’entraîne des problèmes plus graves et des réparations coûteuses.

Mais d’abord, vous devriez profiter de l’occasion pour en savoir plus sur le fonctionnement du joint du collecteur d’admission avant de commencer le diagnostic afin de ne pas confondre les symptômes ci-dessous avec un autre problème que le véhicule peut avoir.

Qu’est-ce qu’un joint de collecteur d’admission ?

Le ou les joints du collecteur d’admission se trouvent entre la culasse et le collecteur d’admission. Son objectif principal est d’empêcher les fuites de liquide de refroidissement, d’huile ou d’air.

En raison de l’expansion et de la contraction constantes dues aux changements de température, à la contamination du liquide de refroidissement et de l’huile et au flux constant d’air d’admission, les joints du collecteur d’admission peuvent se décomposer lentement et finir par se détériorer suffisamment pour provoquer une fuite.

En cas de fuite, le joint doit être remplacé dès que possible pour éviter d’endommager le moteur ou de se coincer.

Top 8 des symptômes de fuite du collecteur d’admission

1 – Fuite de liquide de refroidissement du moteur

Le liquide de refroidissement du moteur est scellé par un joint de collecteur d’admission dans le moteur. Si le joint devait être endommagé, tout le liquide de refroidissement sous pression qu’il retient pourrait s’infiltrer à travers.

Souvent, le liquide de refroidissement contiendra des débris et de la saleté à l’intérieur, ce qui créera encore plus de problèmes. Si les débris sont assez épais, cela causera plus d’usure sur les surfaces. Non seulement cela, le liquide de refroidissement qui fuit fera également entrer de l’air de l’extérieur dans le moteur à travers le joint.

Chaque fois que de l’oxygène est présent, il augmente considérablement la quantité de corrosion qui se forme. Cela causera encore plus de dommages à la surface.

2 – Moteur surchauffé

Lorsque le liquide de refroidissement continue de fuir, cela entraînera éventuellement une surchauffe du moteur. Mais dans certaines circonstances, le moteur peut encore surchauffer même si le liquide de refroidissement ne semble pas fuir. Parfois, le liquide de refroidissement fuit du joint du collecteur d’admission et pénètre directement dans le collecteur d’admission, provoquant une surchauffe du moteur.

À l’extérieur, vous ne verriez aucun signe de cette fuite. La seule façon de savoir est lorsque le moteur commence à surchauffer et que la jauge de température de votre tableau de bord monte à un niveau élevé. Ensuite, vous pouvez enquêter et déterminer si c’est le problème. Si c’est le cas, faites-le réparer immédiatement dans un garage automobile.

3 – Ratés du moteur

Les ratés du moteur peuvent être un problème frustrant, car ils peuvent être attribués à diverses causes, et un collecteur d’admission qui fuit peut en faire partie.

Lorsqu’un moteur a des ratés en raison d’une fuite du collecteur d’admission, cela signifie que l’air supplémentaire entrant dans la chambre de combustion interfère avec le processus de combustion. Cette perturbation entraîne une combustion irrégulière et incomplète du carburant, provoquant des ratés d’allumage du moteur. Ces ratés peuvent se manifester par des sensations de crépitement ou de trébuchement pendant la conduite.

4 – Ralenti rugueux

Lorsqu’il y a une fuite dans le collecteur d’admission, de l’air non comptabilisé peut pénétrer dans le système, perturbant le bon rapport air/carburant nécessaire au bon fonctionnement du moteur. En conséquence, vous pouvez rencontrer des fluctuations de RPM (tours par minute) et des performances inégales au ralenti.

De plus, vous pouvez ressentir des vibrations ou entendre des sons inhabituels provenant du compartiment moteur lorsqu’un ralenti irrégulier existe.

5 – Retours de flammes du moteur

Un moteur de voiture qui se retourne est un problème préoccupant pour tout propriétaire de voiture. Non seulement ils sont embarrassants, mais ils soulèvent également des questions sur les problèmes sous-jacents potentiels. Comme pour les ratés d’allumage et le ralenti irrégulier, une perturbation ou une fuite du mélange air-carburant dans la chambre de combustion en raison d’une fuite du collecteur d’admission est à blâmer.

Cette perturbation peut entraîner une combustion erratique, entraînant un retour de flamme. Ces bruits peuvent se manifester par des claquements ou même de petites explosions provenant de la zone du moteur.

6 – Mauvaise accélération

Lorsqu’il y a une fuite dans le collecteur d’admission, l’air peut s’échapper avant d’atteindre la chambre de combustion, entraînant une diminution de la quantité d’air disponible pour la combustion.

Cette diminution de l’alimentation en air peut entraîner une diminution de la puissance et de l’accélération du moteur. Le moteur peut avoir du mal à atteindre des vitesses plus élevées ou peut prendre plus de temps pour atteindre la vitesse. De plus, le moteur peut sembler lent ou ne pas répondre lors de l’accélération, même lorsque la pédale d’accélérateur est enfoncée.

7 – Réduction de la consommation d’essence

À l’autre bout de celui-ci, si trop d’air pénètre dans la chambre d’injection en raison d’une fuite du collecteur d’admission, l’ECM de la voiture tentera de compenser en envoyant plus de carburant que nécessaire. Il en résultera que le véhicule deviendra riche et que vous devrez dépenser plus d’argent à la pompe.

8 – Caler

Avec un mélange air-carburant déséquilibré, votre véhicule peut caler de manière inattendue pendant la conduite. Bien que dans la plupart des cas, vous devriez pouvoir redémarrer le moteur, cela peut néanmoins devenir une situation dangereuse et il est important de ne pas paniquer si cela se produit.

Coût de remplacement du joint du collecteur d’admission

Le joint du collecteur d’admission est peut-être le joint le plus cher d’une voiture en raison de son exigence de durabilité et de sa forme unique. Un nouveau joint de remplacement vous coûtera probablement entre 50 $ et 120 $, ce qui ne sonne pas si mal.

Mais la partie coûteuse sera le travail nécessaire pour le remplacer car il n’est pas facile d’y accéder. Parce qu’il faut souvent 2 à 3 heures pour le remplacer, le coût de la main-d’œuvre pour remplacer un joint de collecteur d’admission vous coûtera environ 250 $ à 500 $. Ce nombre pourrait même être plus élevé pour les voitures de sport et les véhicules de luxe.

Au total, vous pouvez vous attendre à payer en moyenne entre 300 $ et 620 $ pour le coût total du remplacement du joint du collecteur d’admission.

Causes des fuites du collecteur d’admission

1. Joint endommagé

Le joint qui scelle votre collecteur d’admission peut s’user, se fissurer ou s’endommager avec le temps. Cela peut entraîner des fuites d’air ou de liquide de refroidissement, provoquant divers problèmes tels que celui répertorié ci-dessus. Les constructeurs automobiles n’ont généralement pas de calendrier de remplacement pour les joints de collecteur d’admission, ils ne sont donc généralement remplacés qu’après l’apparition d’une fuite.

2. Collecteur d’admission fissuré

Un collecteur d’admission fissuré est une autre cause fréquente de fuites. Lorsque votre collecteur d’admission présente une fissure ou un trou, de l’air supplémentaire peut pénétrer dans la chambre de combustion, ce qui entraîne des problèmes liés au rapport air/carburant, tels que des ratés. Conduire continuellement avec un collecteur d’admission fissuré peut entraîner des problèmes plus importants, il est donc important de le faire réparer dès que vous remarquez des symptômes.

3. Composants en vrac

Des composants desserrés ou déconnectés peuvent également provoquer des fuites dans le collecteur d’admission. Si les boulons fixant le collecteur d’admission se desserrent ou si les tuyaux d’aspiration sont déconnectés ou endommagés, de l’air peut s’infiltrer dans le système. Vérifiez et serrez régulièrement tous les composants desserrés et remplacez les flexibles endommagés pour éviter les fuites et assurer le bon fonctionnement du moteur.

4. Dépannage d’une fuite du collecteur d’admission

Si les moteurs ont des culasses en aluminium, vous pouvez vous attendre à de la corrosion près des orifices du liquide de refroidissement. Le cordon d’étanchéité du joint du collecteur d’admission contient du plastique qui peut également être rongé.

Si vous voyez cela, cela signifie que le joint ne tiendra pas et sera susceptible de fuir. De ce fait le joint ne serait pas à l’origine de la fuite dans ce cas.

Le test de fuite du collecteur d’admission ne doit pas être tenté par des mécaniciens novices et, dans la plupart des cas, vous devez laisser un professionnel s’en occuper. Cela dit, voici les processus généraux.

Test de fuite de liquide de refroidissement

Si le liquide de refroidissement fuit à l’extérieur du joint, vous pouvez le voir de vos propres yeux. Mais s’il y a des fuites internes qui font couler le liquide de refroidissement dans la chambre d’huile ou de combustion, vous ne pourrez pas les repérer aussi facilement.

Ce que vous voudrez faire, c’est donner à votre système une inspection complète. Commencez par vérifier si l’huile présente des signes de mousse ou d’autres types de contamination. Vous devez également extraire les codes afin de savoir exactement à quoi vous avez affaire.

Si les codes concernent le capteur d’oxygène ou d’efficacité, cela signifie que du liquide de refroidissement est entré dans la chambre de combustion. Étant donné que les phosphates se trouvent dans le liquide de refroidissement, ainsi que d’autres produits chimiques, cela endommagera le convertisseur catalytique et le capteur d’oxygène.

Si vous avez un moteur V8 ou V6, vous pouvez utiliser les codes pour déterminer quelle banque a la fuite. Toute grosse fuite qui se trouve dans le coureur peut vous donner un code raté. Si vous rencontrez ce problème pendant de longues périodes, retirez toutes les bougies d’allumage de votre véhicule.

Vérifiez si les électrodes présentent des dépôts blancs crayeux, car ce sont les marques que le liquide de refroidissement laissera sur elles. En suivant ces techniques, cela vous aidera à déterminer d’où vient la fuite et si d’autres tests doivent être effectués, tels que des contrôles de fuite ou des contrôles de compression.

Test de fuite d’air

Un problème de garniture de carburant peut survenir si le collecteur d’admission présente la moindre fuite de vide. Si vous utilisez simplement vos yeux et vos oreilles pour trouver la fuite, cela prendra beaucoup de temps.

Chaque fois que de l’air fuit à travers le collecteur d’admission, l’air sera aspiré plutôt qu’expulsé. Tout ce qui est dans l’air qui est aspiré compromettra le mélange de carburant et d’air, ce qui aura un impact sur le système d’émission et le système moteur.

Si vous avez une machine à fumée, plusieurs fuites peuvent être diagnostiquées en moins de temps. Cette machine le fait en permettant au collecteur d’admission de devenir sous pression tout en plaçant de la vapeur et de la fumée dans le système

M. Donc, si une fuite existe vraiment, alors de la fumée sera aspirée.

Trouvez un port d’aspiration et fixez-y la machine à fumée comme si le servofrein était connecté à la ligne d’alimentation. Assurez-vous d’avoir la bonne taille de bouchon lorsque vous bloquez le corps de papillon. Vous voudrez également que le système PCV soit également bloqué.

Si le système PCV ou le filtre à huile dégage de la fumée et que le moteur ne rate pas, cela signifie probablement qu’il y a une fissure ou une fuite sous le collecteur d’admission. Cela peut également signifier que les joints ou les guides de soupape sont trop usés.

Est-il sécuritaire de conduire avec un collecteur d’admission qui fuit ?

Bien qu’il soit possible de conduire sur une courte distance, cela n’est pas recommandé à long terme. Les fuites du collecteur d’admission peuvent entraîner des problèmes de performances, tels que des ratés d’allumage et une réduction de la puissance et de l’efficacité énergétique. Mais plus important encore, ils peuvent également perturber le système de refroidissement, entraînant potentiellement une surchauffe et des dommages au moteur.